4. Le Tabernacle

Lieu où l’on réserve les hosties consacrées après la messe, le tabernacle est la « petite maison » de notre Dieu, de Jésus, parmi les humains.  La présence du tabernacle dans l’église me rappelle l’attente de mon cœur.

Le tabernacle et la célébration eucharistique

Le tabernacle est normalement situé soit derrière l’autel, soit un peu en retrait, pour centrer toute l’attention sur le mystère qui se vit sur l’autel.  Quel que soit son emplacement, il ne faut pas oublier que Quelqu’un y est présent.  Cette Présence est toujours signifiée par la lampe du sanctuaire allumée.  La Présence de Dieu parmi nous se renouvelle sacramentellement lors de la célébration eucharistique.  Dieu souhaite venir en chacun de nous, par son Fils, Jésus.

Lorsqu’il est allumé, le lampion rouge de la lampe du sanctuaire indique que Jésus-Eucharistie est présent dans le tabernacle à côté. S’il y a plusieurs tabernacles dans une église, chaque tabernacle sera associé à sa propre lampe.

Application à la vie d’un laïc

Mon cœur est « la petite maison de mon âme » où Jésus désire tant venir : « J’ai désiré d’un grand désir manger cette Pâque avec vous » (Lc 22,15).  Garder mon intérieur toujours prêt pour l’écoute de l’Esprit d’amour :

  • Veiller sur ce qui entre dans mon esprit par mes sens, surtout la vue, l’ouïe et le toucher. Consulter Dieu souvent : « Est-ce que Jésus regarderait ceci, ou écouterait cela?
  • Ne pas laisser l’imaginaire de quelqu’un d’autre influencer un tant soit peu ma capacité de penser, créée par Dieu, où ce Maître en amour me parle.
  • Vivre avec régularité le sacrement du Pardon. Ainsi se forme en moi l’enfant de l’Amour, que je suis appelé à être par mon baptême : cela fait la joie de mon Créateur.

Toujours avoir un « espace intérieur ouvert sur Dieu », dans ma pensée, pour pouvoir adorer Dieu dans un des tabernacles du monde, à n’importe quel moment du jour ou de la nuit.  Faire une révérence (avec calme, soin, joie et amour) en passant devant une église et devant un tabernacle, me rappelant la Présence réelle de Jésus.

Une formation sur la liturgie nous est offerte par l’écrit d’une laïque consacrée
Mariette Charette, de la Société du Christ Seigneur.
Source : Revue Signes (vol. 56, no 2, p. 74 ; www.leunis.org/publications/signes)

Une formation sur la liturgie nous est offerte par l’écrit d’une laïque, Mariette Charette, de la Société du Christ Seigneur.
Source : Revue Signes (vol. 56, no 2, p. 74) ; www.leunis.org/publications/signes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager cet article

Lisez aussi

Non classé
Nicolas Tremblay

Un temps sabbatique

L’hiver prochain, je prendrai un 2 mois sabbatiques. Voici un aperçu de ce qui se passera durant cette période.

Lire »