Aménagement, déménagement et réaménagement

20220524_144158

1er juillet, jour de déménagement. Moi aussi, je déménage. Je quitte le 420 Principale pour aller habiter le 125 Mayrand, toujours à Ste-Marcelline. Ce déménagement rime avec réaménagement de deux maisons ayant une vocation missionnaire.

L’Église au cœur de nos maisons.

Dans le mot du curé du 13 septembre 2020, je présentais l’orientation pastorale concernant « L’Église au cœur de nos maisons« . J’y rappelais que nos maisons sont appelées à devenir des lieux de vie chrétienne et ce, à divers niveaux. Les deux maisons dont je vous parle aujourd’hui vivent le 4e niveau dont il était question. Ce sont deux maisons qui sont mises au service de l’œuvre du Seigneur, selon des appels particuliers.

Le 420 Principale

C’est la « Maison de la Foi« . Il s’agit d’une œuvre missionnaire née à Ste-Élisabeth il y a plusieurs années et qui a aménagé chez nous en 2018. L’objectif premier de la Maison de la Foi est celui de l’accueil. Pour poursuivre cette mission, la famille de Mathieu Binette, Audrée Bibeau Tailleur et leurs enfants y emménagera au cours du mois de juillet. Vous aurez la joie de découvrir le beau projet missionnaire qu’ils portent depuis quelques temps déjà et qu’ils mettront maintenant en œuvre chez nous.

Le 125 Mayrand

Cette maison n’a pas encore de nom spécifique. Plusieurs l’appellent « la Maison du Seigneur ». Elle est la propriété de Réjean Lefebvre et Luce Lecours. Notre ami Luc Labrecque y habite aussi déjà. Ces gens ouvrent leur maison pour qu’elle soit un lieu de formation et de ressourcement. C’est là que j’habiterai maintenant afin d’y maintenir une vie fraternelle qui rayonnera sur nos communautés paroissiales.

Et votre maison?

Notre première orientation pastorale: « L’Église au cœur de nos maisons », continue de se déployer. Chacune de nos maisons peut collaborer à la mission d’évangélisation. Je souhaite que vous puissiez découvrir comment le Seigneur vous invite à mettre votre maison à son service. Et, bien sûr, je suis toujours heureux que vous me partagiez ce qui se vit de beau chez vous, chez nous.

Je vous aime et vous bénis.

Nicolas Tremblay, prêtre du Seigneur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Partager cet article

Lisez aussi