Incarner l’Amour

A young dad helps his son get ready by helping him tie his neck tie.

L’an dernier, dans les homélies, je suis souvent revenu sur la petite définition que nous nous sommes donnés de ce qu’est la vie chrétienne : c’est AIMER COMME JÉSUS.

Au cours de l’année qui vient, nous allons poursuivre notre réflexion sur ce thème important.  Nous allons nous inspirer du charisme fondateur de la Fraternité missionnaire que nous sommes en train d’établir afin de soutenir la conversion pastorale dans notre milieu.  Il s’exprime ainsi :

Par pure grâce divine,
nous sommes appelés à révéler au monde
le mystère du Verbe Incarné
(Incarnation de l’amour de Jésus)
en Église
à l’École de Marie

Que signifie « Incarner l’amour de Jésus » ?

Cela signifie d’abord le rendre concret.  « Il faut aimer non avec des paroles et des discours, mais par des actes et en vérité » (1 Jn 3, 18).  Lorsque j’aime une personne, je le manifeste par des gestes concrets.  C’est cela incarner l’amour.

Ensuite, c’est agir comme Jésus. Ce que les anciens appelaient « L’Imitation de Jésus Christ ».  Ce qu’on appelle aujourd’hui « Que ferait Jésus à ma place ? ».  Nous aimons comme Jésus lorsque nous agissons comme lui, lorsque nous pensons comme lui, lorsque nous sentons comme lui.

Enfin, c’est laisser la Parole de Dieu prendre chair en moi.  Je lis ou j’écoute la Parole et je la mets en pratique.  Mais plus encore, la Parole, petit à petit, me transforme de l’intérieur, elle me rend semblable à Jésus, elle s’incarne dans ma vie.  C’est aussi ce que produit l’Eucharistie que je reçois dans la communion.

Pourquoi incarner l’amour de Jésus ?

Premièrement, parce que nous avons été créés pour cela.  « Il nous a destinés d’avance à être configurés à l’image de son Fils » (Rm 8, 29).

Ensuite, parce que, par notre baptême, nous avons été unis à Jésus, incorporé en Lui.  Vivre en baptisé, c’est prolonger la vie de Jésus.

Enfin, parce que la plus belle parole, c’est notre vie.  Si la Parole de Dieu prend chair en nous, alors toute notre vie sera un témoignage rendu à Jésus Christ notre Sauveur.

 

Je vous aime et vous bénis.

Nicolas Tremblay, prêtre, votre pasteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Partager cet article

Lisez aussi