Neuvaine au Sacré-Coeur – Jour 4

Litanies au Sacré-Coeur

O Dieu, notre Père des cieux, PRENDS PITIE DE NOUS
O Dieu, Fils Rédempteur du monde, PRENDS PITIE DE NOUS
O Dieu, Esprit Saint, PRENDS PITIE DE NOUS
O Dieu, unique Trinité Sainte, PRENDS PITIE DE NOUS

Cœur du Christ, Fils du Père éternel, NOUS T’ADORONS
Cœur du Christ formé par le Saint Esprit
dans le sein de la Vierge Marie, « Cœur du Christ, uni substantiellement au Verbe de Dieu, »
Cœur du Christ, Temple saint de Dieu, « Cœur du Christ, Tabernacle du Très-Haut, »
Cœur du Christ, en qui réside la plénitude de la divinité,
Cœur du Christ, Fournaise ardente de charité, « Cœur du Christ, avide de faire la volonté du Père, »
Cœur du Christ, en qui le Père se complait, « Cœur du Christ, Sanctuaire de la justice et de l’amour, »

Cœur du Christ, blessé par ceux que tu voulais sauver NOUS T’ADORONS
Cœur du Christ, abandonné par tes amis, « Cœur du Christ, broyé à cause de nos péchés, »
Cœur du Christ, agonisant jusqu’à la sueur de sang, « Cœur du Christ, obéissant jusqu’à la mort, »
Cœur du Christ, dont le sacrifice nous sauve, « Cœur du Christ, ouvert par la lance, »
Cœur du Christ, dont l’Esprit d’Amour se répand sur nous,

Cœur du Christ ressuscité et source de notre vie, NOUS T’ADORONS
Cœur du Christ par qui nous est communiqué l’Esprit, « Cœur du Christ, Source de lumière et de tout Amour, »
Cœur du Christ, en qui tous les cœurs se rencontrent, «
Cœur du Christ, Bienveillant pour ceux qui t’invoquent,
Cœur du Christ, Salut de ceux qui espèrent en toi, »

Unis à ceux qui ne te connaissent pas, NOUS TE PRIONS
Unis à ceux qui te cherchent avec droiture, « Unis à ceux qui ont perdu confiance en toi, »
Unis à ceux que la souffrance a éloigné de toi, « Unis à tous les peuples de la terre, »
avec le Saint Père, les évêques, les prêtres,
les consacrés et tous les chrétiens. »

JESUSDOUX ET HUMBLE DE CŒUR,
RENDS NOTRE CŒUR SEMBLABLE AU TIEN.

Prions

Prions le Cœur de notre Seigneur Jésus Christ qui envoya le Saint-Esprit comme premier don de son amour.

Dieu, au commencement, ton Esprit Saint planait sur les eaux. A l’aube de notre rédemption, il couvrit la Vierge Marie de son ombre, forma en elle le Cœur de son Fils et le remplit de son amour. Fais que ton Esprit Saint vienne aussi sur nous et répande ton amour en nos cœurs. Nous te le demandons par notre Seigneur Jésus Christ, ton Fils qui vit et règne avec Toi et le Saint-Esprit, un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Parole de Dieu

C’était le jour solennel où se terminait la fête des tentes. Jésus, debout dans le temple de Jérusalem, s’écria : «quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive, celui qui croit en moi!» Comme dit l’Ecriture : Des fleuves d’eau vive jailliront de son cœur. En disant cela, il parlait de l’Esprit Saint, l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en Lui. En effet, l’Esprit Saint n’avait pas encore été donné, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié par le Père. (Jn 7, 37-39)

Nous pouvons reposer notre espérance dans le Cœur du Christ. Ce Cœur, dit l’invocation, est le salut « pour ceux qui croient en lui ».

Le Seigneur qui, la veille de sa passion, demanda aux Apôtres d’avoir confiance en lui : « Que votre cœur cesse de se troubler ! Croyez en Dieu, croyez aussi en moi » (Jn 14,1), nous demande aujourd’hui d’avoir pleinement confiance en lui. Il nous le demande parce qu’il nous aime car, pour notre salut, il a eu le Cœur transpercé, les pieds et les mains cloués…
Quiconque croit en Christ et croit dans la puissance de son amour, renouvelle en lui l’expérience de Marie de Magdala, comme nous la présente la liturgie pascale :

« Le Christ, mon espérance, est ressuscité ! »

Réfugions-nous donc dans le Cœur de Jésus !
Il nous offre une parole qui est éternelle (cf. Mt 24,25), un amour qui ne manque jamais, une amitié qui ne fait jamais défaut, une présence qui ne cesse pas (Mt 28,20).

Saint Jean Paul II

Prions

O Dieu, ton Fils n’a pas repoussé Thomas malgré son manque de foi mais lui a permis de toucher ses mains et son côté. Conscients de la faiblesse de notre propre foi, nous te prions de l’affermir. Nous te le demandons par Jésus-Christ ton Fils qui se tient devant ton trône portant dans son corps les cicatrices glorieuses de ses plaies maintenant et pour les siècles des siècles.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Partager cet article

Lisez aussi