Modifications aux prières de l’assemblée dans la nouvelle traduction du Missel Romain

Source image: Société de Saint Pie X.ca

Dans la prière du Gloria ainsi que dans l’Agneau de Dieu, l’expression « le péché du monde » est remplacée par le pluriel.

Ainsi nous dirons :
Toi qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous.
Toi qui enlèves les péchés du monde, reçois notre prière

Et de même :
Agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde, prends pitié de nous.
Agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde, donne-nous la paix.

Dans le symbole de Nicée-Constantinople, que nous utilisons rarement, l’expression « de même nature que le Père » est remplacé par « consubstantiel au Père »

Par ailleurs, dans le symbole des apôtres (notre Credo habituel), nous sommes invités à nous incliner pendant que nous disons : « qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie ».

Dans la prière eucharistique, deux changements plus importants

D’abord au niveau de l’invitation

Le prêtre dit : Priez, frères et soeurs : que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout puissant.
L’assemblée répond : Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Église.

L’Anamnèse est aussi modifiée comme suit :

Il est grand, le mystère de la foi :

Nous annonçons ta mort, Seigneur Jésus,
nous proclamons ta résurrection,
nous attendons ta venue dans la gloire.

Et une nouvelle formule d’anamnèse possible est introduite :
Qu’il soit loué, le mystère de la foi :
Sauveur du monde, sauve-nous!
Par ta croix et ta résurrection, tu nous as libérés.

Pour l’invitation à la communion, la réponse de l’assemblée n’est pas modifiée mais l’introduction est inversée comme suit :

Voici l’Agneau de Dieu, voici celui qui enlève les péchés du monde.
Heureux les invités au repas des noces de l’Agneau !
Et vous répondez toujours : Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole et je serai guéri.

Pour la bénédiction finale, on propose une formule plus solennelle que nous utiliserons les dimanches et jours de fête :

Le Seigneur soit avec vous
R/ Et avec votre esprit
Que le nom du Seigneur soit béni
R/ Maintenant et toujours
Notre secours est dans le nom du Seigneur
R/ Qui a fait le ciel et la terre

Et enfin, pour l’envoi, plusieurs options sont possibles :

Allez porter l’Évangile du Seigneur
Allez en paix, glorifiez le Seigneur par votre vie
Allez en paix
Vous répondez toujours : Nous rendons grâce à Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Partager cet article

Lisez aussi