La cellule d’Église

Presbytère Ste-Marcelline

La cellule est l’unité de base de la vie. C’est une réalité merveilleuse. La cellule n’est pas un amalgame d’éléments.  Elle est « un mode d’organisation du vivant ».  Tout notre corps est formé de cellules, des centaines de millions de cellules, à la fois identiques et diversifiées.

L’Église est le Corps du Christ. Comme notre corps humain, elle est donc formée de cellules. Il y a, dans l’Église, une grande diversité de formes de cellules.  Dans le cadre de notre énoncé de mission qui favorise « L’Église au cœur de nos maisons« , nous accordons une importance vitale aux « petites cellules », celles qui réunissent des petits groupes de personnes. Mais la cellule n’est pas seulement un groupe.  Elle est un « mode d’organisation de la vie du Christ » qui coule dans ses membres.  J’attire ici votre attention sur trois éléments fondamentaux de ce mode d’organisation.

L’organisation interne

Pour que la vie circule à l’intérieur de la cellule, il faut des « échanges vitaux ». Dans la foi, ces échanges se font à travers la prière, le partage du vécu et l’enseignement. Ces trois éléments doivent être présents pour qu’on puisse parler d’une cellule. Ces trois éléments assurent la circulation de la vie du Christ entre les membres.

L’organisation externe

En Ep 4, Paul, parlant du Corps du Christ dit: « tout le corps poursuit sa croissance, grâce aux articulations qui le maintiennent ». Que sont ces articulations ? C’est ce qu’on nous appelons les « liens d’Église ». Chaque cellule, pour faire partie du corps, doit être reliée aux autres cellules.  Dans un cadre paroissial comme le nôtre, les cellules doivent être reliés au prêtre, à travers des personnes responsables désignées par lui. C’est ainsi que nous évitons que les cellules ne soient séparées du corps et ne meurent ou, pire encore, qu’elles dégénèrent.

La multiplication cellulaire

Un des beaux phénomènes de la vie concerne la « multiplication cellulaire ». C’est quelque chose de vraiment spectaculaire qui exprime bien tout l’amour que le Créateur a mis en sa créature.  Il en est de même dans les « cellules d’Église ».  Elles croissent et se multiplient. Lundi dernier, le 12 décembre, nous avons ainsi célébré une « multiplication de cellule d’Église ». Une cellule s’est multiplié pour en former deux. Puis, elle s’est à nouveau multiplier pour en former une troisième. Ces trois cellules demeurent en lien pour former un seul corps. Elles organisent parfois des rencontres « inter-cellules » pour signifier cela. Mais surtout, les membres de ces diverses cellules se retrouvent à la célébration eucharistique du dimanche, là où se forme réellement le Corps du Christ qu’est l’Église.

Et vous, quelle est la cellule d’Église qui vous communique la vie du Christ ?

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager cet article

Lisez aussi